Vesuvio 1823

Inserito da: · gennaio 12, 2021

Vesuvio 1823

Una stampa molto interessante del Vesuvio. Verrà più volte citata in bibliografia; ad essa si ispireranno anche grandi storici dell’archeologia locale. Sarà un vero e proprio modello di ispirazione, dal quale in tanti attinsero, ritenendolo un documento quasi imprescindibile per lo studio della storia eruttiva del Vesuvio, per lo studio della storia del territorio e dell’archeologia.

Il testo che accompagna la stampa in francese è tratto da Voyage pittoresque, historique, et geographique de Rome à Naples et leurs environs, di Andrée Pizzala. Napoli 1823-24

PLAN TOPOGRAPHIQUE D’UNE PARTIE DE L’ANCIEN CRATÈRE

La disposition de la partie orientale de l’ancien cratère ou Golfe, où était située Pompei, présente des variations, qui presque toutes sont produites par les terribles effets du Volcan. La mer qui maintenant est à plus de deux milles de Pompei, avant sa destruction arrivait aux pieds de la colline, et rasant les remparts de la ville au midi, s’étendait le long du rivage jusqu’à Stabia; l’ancienne source du Sarno était à l’ endroit appelé aujourd’hui la Valle, c’est ici que le Port se formait, et rendait fleurissante la ville par son commerce. Non loin se trouvaient les marais Pompéiens, les salines d’Hercule, les carrières de la pierre-ponce, et des pierres à huile. Du côté opposé la mer arrivait jusqu’au pays qu’aujourd ’hui s’appele Torre dell’Annunziata, touchait ensuite Résiné, Herculanum et le rivage de Leucopetra jusqu’à Naples. Tout ce que nous venons de dire parait s’accorder aux assertions de Live, Seneque, Strabon, et Pline et à l’examen des matières, dont est composée actuellement la plaine , puisqu’il ne faut qu’enfoncer très peu sous terre le pieu pour trouver des brèches, sables, et eaux saumâ tres, qui prouvent la réelle existence des choses énoncées.
Pompei avait quatre portes, dont les moins endommagées sont la Nolana, Isiaca et, la Erculana savoir, celle qui aboutit à la rue des tombeaux , mais on y parvenait par trois principaux chemins, celui du coté de l’ovest rasait la mer et conduisait à Oplonti aujourd’hui Torre dell’Annunziala , à Herculanum et à Naples ; par le second on allait à Nola, et par le troisième à Nocera et à Stabia . Son périmètre, ainsi que nous le démontrent les remparts découverts, étaient de forme elliptique, dont le plus grand axe, depuis la porte Herculanea jusq’à l’Amphithéâtre, est de la longueur de 800 pas géométriques et le moindre, savoir de la porte Nolana au Quartier des soldats, 400 pas à pen-prés. Elle iétait entourée par de bons remparts , de distance en distance garnis de tours quarrées, ce qui donne une idée des fortifications des anciens; au surplus la nature du sol, où elle était construite contribuait à la rendre très forte, étant placée sur un amas de lave très ancienne, qui en forme de promontoire domine toute la plaine, enfin la mer la bordait d’ un côté et un fleuve de l’autre.

LE VÉSUVE

On a pu voir à l ’Aperçu historique de Pompei, que le Vésuve resté presque dans l’oubli pendant plusieurs siècles , se réveilla tout d ’un coup 1 annee 79 de l’ Ère Vulgaire et couvrit tous les pays qui l’environnaient, de crasse, pierres, cendres et laves liquides et enflammées. Il répéta en 47 1 une de ces terribles éruptions qui semblent menacer la fin du monde, éruption détaillée d’une manière aussi effroyable que véridique par Marcellino et, dès lors n ’a plus discontinué; une inscription existanteà Ponici prés Granatello qui s’exprime ainsi: Posteri, posleri, vestra res agitur, nous fait entrevoir la grande frayeur dont furent justement pénétrés les Napolitains; les laves du Vésuve arrivèrent presq’au pont de la Madelaine et menaçaient du dernier désastre la belle ville de la Sirène. Il seroit très ennuyeux si on voulait détailler toutes les éruptions de ce Volcan et les malheurs qu’ il a occasioné aux belles contrées qui l’environnent; cependant quel est celui parmi nos lecteurs qui pourra hlier celle arrivée au mois d’octobre 1822, qui parviut par ses ténèbres à nous ôter le jour, et qui par une pluie continuelle de petites pierres et de cendre semblait nous prédire notre
dernière heure? Nous avons donné à nos abonnés les descriptions de cette éruption , et nous espérons, qu’en leur rappelant pour long-temps un événement à jamais mémorable , elles puissent leur être agréables.

Discussione1 Comment

  1. Jana Haasová ha detto:

    Bellissima e interessantissima incisione del Vesuvio.
    Grazie e saluti
    Jana

Aggiungi un commento